ice fishing canada

Pêche sur glace au Canada avec John Johnson

Comme de nombreux pêcheurs canadiens, John Johnson brave les températures glacées et les vents froids terrifiants pour aller pêcher sur les grandes étendues blanches du lac Simcoe. Situé dans la partie sud de l’Ontario, le lac est seulement à une courte distance en voiture du nord de Toronto. Celui qu’on appelle aussi la « capitale de la pêche sur glace au Canada » offre une des meilleures pêches des environs toute l’année durant. Chaque hiver, John fait le déplacement lors de trois ou quatre excursions. Il partage avec FishFriender ses meilleurs conseils pour la pêche sur glace pour nous aider à profiter pleinement de la saison hivernale qui commence.

La sécurité d’abord

La pêche sur glace est une pratique potentiellement dangereuse. Chaque année, des malheureux traversent la glace et se retrouve en hypothermie ou se noient. La plupart des pêcheurs en sont conscients et prennent les précautions adéquates. La règle numéro 1 : échanger avec les locaux et jeter un coup d’œil à la chaîne YouTube theblueicereport. L’idéal pour être tenu au courant de la qualité et de l’épaisseur de la glace. En effet, pour éviter tous risques inutiles la glace doit être épaisse :
  • en dessous de 5 cm, ne pensez même pas à vous aventurer sur l’eau,
  • à partir de 10 cm vous pouvez vous balader à pieds,
  • une quinzaine de cm permet de se déplacer en motoneige,
  • mais attendez une 20aine de centimètres pour y conduire votre voiture.
ice fishing in Canada, Lake Simcoe
Durant l’hiver, il est habituel de voir motoneiges et voitures braver la glace pour aider les pêcheurs à rejoindre leur spot. Mais attention, avant de tenter l’aventure renseignez-vous pour savoir si vous êtes assuré pour conduire sur la glace… En effet, lorsqu’une voiture traverse la glace, votre seule consolation sera de savoir qu’elle fera un formidable refuge sous-marin pour les poissons… Quelques mesures supplémentaires à ne pas oublier :
  • soyez attentifs aux conditions météorologique et de pêche en général avant de vous lancer dans une expédition
  • partez pêcher avec un ami, la pêche sur glace en solo n’est jamais une bonne idée
  • n’hésitez pas à apporter du matériel de secours (foreuse, tournevis, pics et corde…).

Louer une cabane

Les cabanes procurent un abri nécessaire aux pêcheurs sur glace. Pendant l’hiver, vous trouverez un village de tentes rassemblant toutes les nationalités. Içi tout le monde est bienvenu, il n’y a pas de pêcheur typique sur le lac Simcoe ! Si vous êtes nouveau dans le coin, vous pouvez aisément louer auprès d’une agence une cabane préchauffée avec des trous déjà prêts. Cependant, les habitués, comme John, préfèrent avoir leur propre cabane portative et creuser la glace avec une perceuse électrique.
Ice shack, ice fishing in Canada, Lake Simcoe
Selon la météo, vous les trouverez de Janvier à mi-mars, la date butoir arrêtée par le Ministère des Ressources Naturelles et Forestières pour les enlever. Après cette date, vous pourrez évidemment continuer la pêche mais sans le confort de votre cabane.

Attraper perches, brochets et truites

Le lac Simcoe regroupe plus de 50 espèces de poissons, et les cibles les plus communes l’hiver sont les perches, les brochets et les truites. Mais le lac est surtout internationalement réputé pour la pêche à la perche. Comme elles y nagent en abondance, chaque personne est autorisée à attraper 50 spécimens par jour… ! Attendez-vous à attraper des petites perches de 34 à 38 cm, tandis que les brochets et les truites seront beaucoup plus grands, autour de 90 à 100 cm. Les truites pourront peser entre 5 et 7 kg, de temps en temps même 10 kg.

Les meilleurs moments, spots et techniques

La règle d’or quand on ne connait pas un coin est d’échanger avec un guide ou de demander conseils dans un magasin de pêche. Ils vous indiqueront à coup sûr où aller. Sur le lac Simcoe la principale zone de pêche est Cook’s Bay (la partie sud). Elle est peu profonde et colonisée par les herbes aquatiques riches, où les joncs, zostères et autres mauvaises herbes fleurissent. Le reste du lac quant à lui est plus profond, avec une profondeur maximum atteignant 41 mètres à Kempenfelt Bay.

1. Choisir le bon moment

Vous avez toute la journée jusqu’à l’heure du diner pour attraper vos poissons. Durant le diner ils semblent être plus excités et mordent bien. Puis ils se calment enfin dans la soirée. Vous êtes parti pour une longue journée, donc si vous n’avez pas de cabane dans les environs, louez une chambre dans un motel ou passez carrément le week-end entier dans un bungalow installé sur la glace. Durant la nuit, la plupart des poissons sont silencieux, notamment les perches et les brochets qui restent au fond et ne mordent pas. Cependant, vous pouvez toujours tenter votre chance avec les truites.

2. Adapter spot et profondeur

  • Perches et brochets seront dans le même coin : Cook’s Bay où les poissons peuvent se cacher et se nourrir dans les lits d’algues. Pêchez entre 3 et 6 mètres de profondeur et gardez à l’esprit qu’en hiver poursuivre les brochets sera bien plus difficile que les perches.
  • Pour s’attaquer aux truites, il vous faudra investir les profondeurs. Allez sur le lac principal pour les pêcher, vous les trouverez une trentaine de mètres plus bas.

3. Installer son matériel de pêche

John pêche généralement au vif particulièrement avec des petits vairons pour attirer perches et truites. Étant plus gros et agressif, le brochet sera friand de vairons plus volumineux. Vous pouvez les acheter dans les nombreux magasins de pêche entourant le lac Simcoe, où les locaux vous abreuverons de conseils.

Détenir un permis de pêche

Au Canada, n’oubliez pas vos permis de pêche. En Ontario, c’est le Ministère des Ressources Naturelles et Forestières qui gère les règles et législations entourant la pêche récréationnelle. Aussi, pour continuer à pêcher des poissons de qualité, suivez leurs limites de prises et possessions. Pour les non-résidents canadiens majeurs, une licence de pêche coûte autour de 25 dollars la journée. Si vous voulez pêcher sur glace pour plus d’une journée, vous aurez besoin d’une Carte Plein Air (valide pour 3 années calendaires) ainsi que d’un permis de pêche (valable pour 8 jours, 1 an ou 3 ans). Cela vous coûtera :
  • 30 dollars pour 8 jours de permis de pêche écologique
  • alors que 8 jours de permis de pêche sportive sera autour de 55 dollars
En outre, dans la plupart des eaux, 2 lignes sont autorisées pour la pêche sur glace si à tous moments :
  • vous restez dans les 60 mètres de la ligne à relever
  • et vous gardez une vue dégagée sur vos lignes
Vous êtes désormais prêts à tester la pêche sur glace. Gardez à l’esprit qu’en été les règles changent, par exemple vous ne pourrez plus utiliser qu’une seule ligne !

🐟  Une idée de sujet ou une envie de contribuer au Blog FishFriender ? N’hésitez pas à nous contacter ! Et si vous allez pêcher ce week-end, n’oubliez pas de prendre des belles photos & d’enregistrer vos prises sur l’application FishFriender !  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *