Que mange la Truite fario ?

Alimentation de la Truite fario đŸŽ

Du fait de ses multiples habitats, l’alimentation de la fario est d’une immense variĂ©tĂ©.

Elle est carnivore, friande de poissons (des alevins, des vairons et des chabots). Les grosses truites aiment les plus grandes proies comme les ombles et les arcs en ciel.

Ce poisson privilĂ©gie une nourriture grasse. La fario mange tous les types d’insecte Ă  tous leurs stades de vie. Sur certaines riviĂšres elles peuvent, pendant une pĂ©riode plus ou moins courte, manger exclusivement un insecte ou une larve particuliĂšre en refusant toutes les autres nourritures. La fario se nourrit des larves natives de la riviĂšre comme les portefaix, patraques et autres vers de terre sans oublier les sauterelles.

Parmi ses menus favoris, on retrouve les gammares, une crevette d’eau douce qui donne une teinte orangĂ©e Ă  la chaire de la truite. On parle alors de truite saumonĂ©e et dans ce cas-lĂ  c’est naturel Ă  l’inverse des piscicultures. Elle peut surprendre en mangeant des escargots d’eau, des limaces et des petites proies tombĂ©es Ă  l’eau.

Une truite va changer d’alimentation au cours de la saison, en fonction du moment. Purement carnivore dans les mois froids et ne mangeant plus que des insectes aux pĂ©riodes plus chaudes, la truite se nourrit principalement de jour avec quelques dĂ©bordements nocturnes.

En savoir plus sur ce poisson :

Articles précédents du dossier

À propos de l’auteur

Guide de pĂȘche globe-trotteur, Julien nous livre ses expĂ©riences, ses anecdotes et son analyse sur certaines espĂšces qu’il a cĂŽtoyĂ©es. Loin d’ĂȘtre exhaustive, son approche peut ĂȘtre complĂ©tĂ©e par vos propres expĂ©riences. Si vous pratiquez une autre technique, ou que vous avez pĂȘchĂ© cette espĂšce dans d’autres contrĂ©es, n’hĂ©sitez pas Ă  complĂ©ter ce dossier 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *